Présentation du Congrès 2019

et

des Intervenants

 

 

Présentation du Congrès

 

 

Au cours de ce congrès, nous découvrirons les travaux          de chercheurs de niveau international.

 

Leurs travaux concernent des domaines aussi divers que      les cancers, les leucémies, la dégénérescence maculaire sèche,  la thalassémie, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, d’Alzheimer, différentes infections virales, des maladies génétiques, hématologiques, les cellules tumorales circulantes, etc.

 

Etant, pour la plupart, des médecins spécialistes en médecine générale, nous sommes aux premières loges pour mettre en œuvre et surveiller chez nos patients ces divers types de pathologie.

 

Certains des travaux trouveront rapidement une application dans notre pratique courante.

 

Par exemple, et à très proche terme, il sera possible, à la fois, de détecter et de traiter les cellules tumorales circulantes. Il en sera de même pour la DMLA sèche.

 

Et tout ceci à travers des traitements efficaces dénués d’effets secondaires.

 

Il pourra en être de même pour le vieillissement et la prévention de pathologies lourdes ; par exemple avec les vaccins thérapeutiques personnalisés sans adjuvants toxiques.

 

Il s’agira donc d’un congrès faisant le lien entre la recherche fondamentale, la recherche clinique et les applications en pratique courante.

 

 

 

 

Docteur  Laurent HERVIEUX 

Président du G.R.A.I.N.

 

 

              (Pour consulter le programme détaillé du programme :                 cliquer sur "Programme du Congrès 2019"

    situé dans le bandeau en haut de chaque page du site)

 

                                   ◊

 

 

Présentation des Intervenants

 

 

 

  Professeur Dominique CHARRON :

 

Professeur d’immunologie, chef du service de biologie de la transplantation et de recherche translationnelle à l‘hôpital Saint Louis (Paris), recherches sur l’immunogénétique, la biologie de la transplantation. Auteur international de plus de 400 articles. A reçu le grand prix Claude Bernard de la recherche médicale.

 

 

  Professeur Dimiter DIMITROV :

 

Originaire de l’université de Sofia puis de l’Académie des sciences(Bulgarie) ; Natinonal Cancer Institute of National Institute of Health (USA 1990) ; nommé Senior Investigator au Senior Biomedical Research Service. Université de Pittsburg depuis 2017, comme Directeur du nouveau Centre de thérapeutique par anticorps et Professeur de médecine : expert en anticorps, immunologie, biochimie et biophysique. Son but : vaccins thérapeutiques  contre cancer, virus         et anti-âge. Auteur de 400 publications et d’une centaine d’inventions.

 

 

  Professeur Williams EVANS :

 

Professeur de pharmacogénétique à l’Université du Tennessee, chaire de pharmacogénomique département des sciences pharmaceutiques au St Jude Children's Research Hospital à Memphis (USA). Docteur honoraire du Rhodes College de l’Ohio State University et de l’Université de Floride. Recherche en cancérologie pédiatrique. Il a découvert des relations entre gènes et les leucémies lymphoblastiques (trois médailles du mérite du National Institute of Health et plusieurs autres très hautes distinctions). Institut de Médecine de l’Académie des Sciences des Etats-Unis, Académie Nationale de Médecine des  Etats-Unis, Académie Nationale des Sciences d’Allemagne.

 

 

  Professeur Detlef SCHIKORA :

 

Professeur de Biophysique à la Faculté des Sciences de l’Université de Paderborn (Allemagne), depuis 1994. Auteur de 144 publications scientifiques. Auteur du livre « Laserneedle-Acupuncture: Science and Practice » (2004); du livre « Laserneedle Therapy Handbook » (2013). Il reçut l’ International Research Award de la Medical Acupuncture Foundation (MARF), et de l’American Association of Medical Acupuncture (AAMA), en 2004. Détenteur de nombreux brevets, notamment en rapport avec la « Photomédecine » ; citons, parmi les plus récents : « Mitochondrial excitation due to lowering of light absorbtion » (2012); « Photodynamic diagnosis and treatment method by Spectroscopy » (2017). On peut également citer l’étude clinique (2016), démontrant la régénération complète et durable de la rétine présentant une DMLA sèche traitée par photothérapie spécifique.

 

 

 

  Professeur Colin MacGUKIN :

 

Doctorat de l’Université d’Ulster (Royaume Uni : travaux sur les leucémies). Faculté de médecine de l’hôpital Saint-Georges de Londres : programme de recherche sur les maladies congénitales des cellules souches de la moelle osseuse. Université de Kingston upon Thames: fonde le laboratoire de recherche sur les cellules souches et les thérapies cellulaires « le King George Lab ». Chargé de mission pour le Ministre Britannique des Sciences : programme de recherche transatlantique sur les cellules souches et les thérapies cellulaires en collaboration avec la NASA et cinq universités du Texas. Chaire de Médecine Régénératrice de l’Université de Newcastle (Grande-Bretagne) : recherche sur les cellules souches adultes et issues du cordon ombilicale et les thérapies cellulaires associées. 2008 : fonde l’institut de recherche en thérapie cellulaire, organisme  à but non lucratif; et la société de biotechnologie CTIBiotech (Lyon, France). Actuellement directeur des programmes de recherche sur le cancer IMODI et 3DONCOCHIP et du programme de la peau LIPOCOSM.

 

 

 

   Professeur Michel SADELAIN :

 

Le Dr Sadelain a obtenu son doctorat en médecine de l’Université de Paris, en 1984, et son doctorat de l’Université de l’Alberta, au Canada, en 1989. Après une résidence clinique au Centre Hospitalier Universitaire Saint-Antoine à Paris, le Dr Sadelain a effectué un stage postdoctoral avec Richard Mulligan, Ph.D., au Whitehead Institute for Biomedical Research, Massachussetts Institute of Technology, avant de rejoindre le Memorial Sloan Kettering Cancer Center (MSKCC) en 1994 comme membre assistant.

 

Le Dr Sadelain est membre de l’American Society of Hematology, de l’American Society of Human Genetics et de l’American Society of Cell and Gene Therapy, où il a siégé au conseil d’administration de 2004 à 2007. Il est un membre élu de l’American Society of Clinical Investigation. Il est l’auteur de plus de 150 articles scientifiques, et a reçu le prix William B Coley 2012 pour la recherche distinguée en immunologie tumorale et le Prix de l’Institut Weizmann Pasteur en octobre 2018.

 

Directeur fondateur du Center for Cell Engineering et directeur du Gene Transfer and Gene Expression Laboratory au MSKCC, où il est titulaire de la chaire Stephen et Barbara Friedman. Il est également membre des départements de médecine et de pédiatrie du Memorial Hospital et du programme de pharmacologie moléculaire et de chimie du Sloan Kettering Institute.

 

Le Dr Sadelain a largement contribué à la production et à l’optimisation des lymphocytes T CAR pour le traitement du cancer, ainsi qu’à la mise au point de thérapies à base de cellules souches en hématoloie. Les travaux du Professeur Sadelain se sont concentrés sur l’élaboration de nouvelles stratégies visant à prolonger la survie des lymphocytes T CAR dans l’organisme et à permettre aux lymphocytes T à puissance accrue de surmonter la résistance imposée par la tumeur et d’autres cellules du micro-environnement tumoral. En 2001, son groupe a été le premier à signaler la conception de RAC de « deuxième génération » qui, en plus d’un domaine de liaison à l’extérieur des lymphocytes T et d’un domaine de signalisation à l’intérieur, comprenait un domaine co-stimulateur conçu pour favoriser la prolifération et la survie cellulaire. Ces progrès ont fourni une vaste plateforme pour améliorer la thérapie cellulaire CAR T, menant directement au développement de nouvelles thérapies cellulaires CAR T qui démontrent une efficacité croissante chez les patients. L’équipe du MSKCC dirigée par le Dr Sadelain a récemment obtenu des réponses cliniques spectaculaires chez les patients adultes atteints de leucémie lymphoblastique aiguë.

 

 

  Docteur Isabelle RIVIERE :

 

Doctorat en biologie cellulaire et moléculaire de l’Université (Paris) ; cofondatrice scientifique de Juno Therapeutics Inc. revendu à CELGEN ; Directrice du Laboratoire de recherche en thérapie cellulaire et ingéniérie cellulaire au Memorial Sloan Kettering Cancer Center de New York : mise au point des vecteurs gamma-rétroviraux à base de MFG/SFG pour l'expression à long terme in vivo des transgènes dans les cellules hématopoïétiques. Mise au point d'un modèle murin pour suivre les cellules T sécrétant l'IL-4 en recombinaison homologue dans les cellules souches embryonnaires. Etudie la modification génétique des lymphocytes T pour augmenter ou re-cibler la réponse immunitaire contre les hémopathies malignes, le mélanome, le cancer de la prostate et la thalassémie. Conférences internationales et publications scientifiques.

 

 

  Monsieur Olivier LAFITTE :

 

Doctorat en mathématiques. Laboratoire de mathématiques de l’Université Paris 13. Corps des mines, Ecole polytechnique, Commissariat à l’Energie Atomique, Professeur de classe exceptionnelle en 2017. Travaux avec le Docteur Laurent Schwartz depuis 2011. Auteur d’une quarantaine de publications et d’un livre.

 

 

  Docteur Laurent SCHWARTZ :

 

Médecin. Master de biologie, attestation d’études approfondies en Cancérologie, American et French board in radiation therapy. A été chercheur au National Cancer Institute des Etats-Unis, Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Auteur de 250 publications et de six livres dont « cancer un traitement simple et non toxique ».

 

 

  Docteur Laurent HERVIEUX :

 

Président de la Société Médicale de Biothérapie de Rouen plusieurs années. Depuis 1980, il aborde plusieurs médecines dites parallèles, la biologie des profils protéiques et des sous populations lymphocytaires, les typages HLA. Il contribue à fonder l’Association Recherche Profils Auto vaccins qui lui permet de divulguer ses travaux  (pathogénésie d’IFN alpha, de Chlamydia Trachomatis). Cofondateur du GRAIN en 1992. Travaille avec le Dr J. Seignalet, le Dr M. Jenaer, le Dr M. Geffard, et le Pr L. Montagnier. Diplôme de médecine anti âge, de génomique et de biologie nutritionnelle. Nombreux articles. Trois livres.